Naruto Shippuden


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Serpounet

Aller en bas 
AuteurMessage
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:40

Vous :

Prénom :
Gauvain
Age :
16 ans

Votre Personnage :

Nom et Prénom :
Orochimaru

Age :
52 ans environ

Village désiré :
Otogakure no Sato


Specialisation :
Tout, Orochimaru est un génie

Affinité :
Doton

Description Physique :
Orochimaru possède une manière de s'habiller qui lui est propre, il faut dire que ses habits sont spéciaux. Il porte souvent un kimono spécial avec un nœud violet attaché dans le dos. En dessous, une tenue légère lui permet de se déplacer facilement et d'être très à l'aise. Sa peau est aussi pâle que la neige et ses cheveux sont comme son cœur, aussi noirs que l'ébène. Autour de ses yeux un maquillage violet permet de relever ses yeux de reptile. Ses habits sont soigneusement cousus et même si la plus part des gens les trouvent affreux, on peut considérer qu'Orochimaru tient beaucoup à son style vestimentaire, puisqu'il s'habille aussi avec un grand Kimono blanc. Ce shinobi est appelé "le ninja-serpent" en raison de ses multiples apparences avec les serpents. Il peut en effet allonger sa langue infiniment, comme son cou ou ses membres. Il a tout le temps un sourire sadique, et s'amuse à voir souffrir les autres.


Description Mentale :
-Qualités :
Orochimaru est quelqu'un d'intelligent, il n'hésite pas à manipuler les autres, mais au final il arrive toujours à ses objectifs. Il a aussi une force physique important et une vitesse grandiose. Il arrive même à composer les signes à une vitesse folle, en effet il a tous les attributs d'un bon combattant.

-Défauts :
Orochimaru est ce qu'on peut appeler "un gros taré". En effet il a beau être un combattant formidable, il a complètement perdu la raison et son envie d'accomplir son objectif est si fort qu'il serait prêt à tout pour pouvoir y arriver. Il ne peut cependant pas faire de tout le monde son esclave, car les plus courageux lui tiennent tête, ce qui déstabilise le ninja-serpent.

-Peur :
Le ninja a une peur phobique de la mort. En effet il n'est pas difficile de comprendre que sa recherche de l'immortalité cache en fait une envie de rester en vie. D'ailleurs il manipule les morts sans scrupule, mais dès que Sarutobi utilise la technique pour sceller son âme, Orochimaru prend peur et utilise beaucoup de chakra pour contrôler l'épée de Kusanagi et essayer de tuer Saindame avant qu'il réussisse à emporter son âme. Il panique complètement à l'idée de mourir.


Orochimaru vit à Oto, il est même le Kage de ce village. Sa demeure est aussi effrayante de l'extérieur que de l'intérieur, les chambres sont tellement sombres qu'on dirait que la mort va nous prendre à chaque fois qu'on se repose. Ces chambres semblables aux hangars dans des entrepôts de l'armée sont remplies de poussières. Aucune lumière n'entre dans ce village souterrain, et on s'y éclaire à la bougie, laissant les ténèbres de tous les côtés. Oto n'est pas un village chaleureux, mais tant que son maître est à l'intérieur, cette ambiance semble tout à fait normale et tellement le caractère de son Kage est noir, on a l'impression qu'il déteint sur l'environnement.

Le ninja-serpent, comme le dit son nom, est très intime avec ces reptiles. Il a passé sa vie avec eux et la plupart de ses attaques sont basées avec eux. Les serpents sont désormais la seule famille d'Orochimaru, étant donné que le temps a tué ses parents. Jamais il ne pourra vivre sans eux et même s'ile le cache, il a une affection sans faille pour ces animaux.



Histoire :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:41

Orochimaru se tenait assis derrière son bureau, jonglant avec un kunaï. Laissant sa formidable chevelure d’ébène tomber dans son dos, et les bougies qui se trouvaient devant lui tourbillonner à chaque fois que l’arme retombait dans la main du Kage. Le serpent continuait, en laissant la lune monter dans le ciel et les nuages recouvrir le ciel. Puis à un moment, il s’arrêta. Il regarda la porte de son bureau se pousser lentement et Kabuto entrer avec un sourire.



-"Orochimaru-sama, vous devriez vous reposer, chaque jour est plus éprouvant, d’autant plus que demain vous entraînez les nouveaux aspirants."

-"Il t’arrive de douter Kabuto ?"

-"Pardon ?"

-"Douter…te remettre en question, te souvenir de toutes tes actions et te demander si la voie que tu as prit est la bonne…"

-"Heu…Non…enfin…Je ne crois pas…"

-"Mmmmh hun hun hun hun ! Je m’en doutais…Ceux qui sont incapable de faire preuve de présence d’esprit pour réfléchir ne valent pas grand chose, et ne tiennent pas longtemps dans ce monde si noir…Sors d’ici !"



C’est alors qu’il se remit à plonger dans ses pensées, laissant Kabuto sortir de son bureau comme avaient été ses ordres. Le ninja-serpent avait besoin de parler à quelqu’un, mais qui l’écouterait à part Kabuto ? Seulement, il était incapable de savoir ce qu’il ressentait. Alors il décida de tout écrire, comme s’il s’adressait à quelqu’un, après quoi, il brûlerait la feuille au petit matin. Il prit une plume et commença à dessiner de larges symboles sur un rouleau qui se trouvait sur son bureau, racontant son histoire.


CHAPITRE 1 : UNE ENFANCE BANALE



Je suis né dans le village caché des feuilles, malgré les apparences, ce n’est pas l’ambiance qui me poussa à devenir un criminel de rang S. Ma famille était tout à fait ordinaire, d’une mère ninja et d’un père déserteur, je n’avais d’autres choix que de suivre la voie de mes parents et de m’engouffrer vers les arts ninjas. Je passai alors une partie de mon enfance à l’académie, comme beaucoup d’élèves à cette époque. Cette année là, Sandaime Sarutobi venait d’être nommé Hokage. En ce temps là il était au maximum de sa forme et tentait de mettre fin aux guerres ninjas. Je me fis plutôt discret, comme toujours, à l’académie, personne ne remarquait ma présence sauf le professeur, qui, constatant mes formidables résultats n’avait d’autres choix que de me féliciter. Personne n’arrivait à ma cheville, et pourtant j’éprouvais une envie de tuer tous ces vermisseaux qui courraient et hurlaient dans tous les sens. J’avais à peine 6 ans, mais je connaissais déjà un bon nombre de choses, faisant ainsi de moi l’élève le plus respecté de toute l’académie.

Je me souviens de ma rencontre avec Jiraiya. Un bel incapable, même à cette époque là. Je sortais de l’académie, je me dirigeais vers le terrain d’entraînement, quand un gamin des rues me percuta au coin d’une allée. Nous étions du même âge, mais il était infiniment plus faible que moi. C’était facile à savoir, parce que dès qu’il me heurta dans la rue, il tomba à la renverse. Je le regardai et il me renvoya ce regard. Sauf qu’il accompagna son regard provocateur de quelques paroles.

"Ouaaah ! Pour qui tu te prends à regarder les autres avec ton regard supérieur ?! Viens te battre, je te parie que je te mets une tannée !"

Je ne lui répondis pas, décidant de ne pas m’encombrer avec ce genre d’individus trop faibles et trop communs. Je lui poussai l’épaule pour passer et lui tourner le dos, ne donnant pas d’explications supplémentaires.

"Hé ! Ho ! Je t’ai lancé un défi !"

Je ne répondis toujours pas à sa provocation. C’est alors que je sentis une présence arriver à pleine vitesse vers moi. Je me retournai rapidement et je pris dans ma main le poing qu’il voulut me mettre en pleine tête. Je le fis passer par-dessus moi, faisant tomber le garçon à terre, dans un nuage de poussière. Il retenta une offensive. Son pied se dirigea tout droit vers mon genou, en attaque latérale. C’est alors que je sautai pour éviter l’attaque et en profiter pour lui assener un puissant coup de pied au visage. Le garçon fut projeté en arrière. Je décidai d’en finir avec lui. Je fonçai vers lui à grande vitesse et je me mis à faire pleuvoir une nuée de coups terribles vers son corps, je réussis à le mettre K.O sans grande difficulté. Je le regardai, allongé parterre, souffrant à ne plus en pouvoir. Je m’éloignai, sans dire un mot, en laissant ce pauvre malheureux de Jiraiya pleurer sur le sol.


Il est jouissif de se souvenir de tous les détails de son passé, on se sent puissant, quel dommage que Kabuto ne connaisse pas ça.



CHAPITRE 2 : LA FORMATION DE L'EQUIPE 1


Après avoir montré sa défaite à ce bon rien de Jiraiya, je décidai d'aller m'entraîner un peu au lancer de shurikens. Quand je fus au terrain d'entraînement, aucune cible de résista à ma vue, les kunaïs se plantaient parfaitement dans les cibles, en leur centre, comme si elles avaient étés fabriquées pour accueillir les projectiles. Je m'en souviens parfaitement, j'allais lancer un kunaï quand une voix me perturba avant mon lancer. Une voix de jeune fille qui venait d'un arbre juste derrière moi.

"Y'a pas à dire...Tu es vraiment doué pour un garçon. "

Je me retournais alors pour voir qui me parlait. Là je vis une jeune femme blonde et habillée très légèrement, ses habits flottaient dans l'air. Elle descendit alors et me souffla ces paroles.


"Viens, Sandaime nous attend..."

Je me souviens être resté perplexe un instant quand la jeune fille m'avait dit ça. Mais je ne pouvais pas rester à m'entraîner indéfiniment, et l'Hokage m'attendais, je n'ai pas eu le choix. Je suis parti derrière la jeune fille, toujours sans dire un mot. Après quelques minutes de marches, nous atteignîmes le point de rencontre avec Sandaime. Il était devant moi. En ce temps-là, ses cheveux étaient bruns, il avait une barbe légère et il était fort. Le temps ne l'épargnerait pas par la suite...

"Tsunade, Orochimaru, il ne vous reste plus qu'à attendre votre nouveau compagnon, avec lui, vous serez entraînés pour devenir ninjas. Je me chargerai de votre entraînement..."

Je regardais fixement l'Hokage en imaginant toutes sortes de coéquipiers, un grand fort et musclé, sans cervelle, un autre, plus petit, blond avec des yeux verts, adepte du genjutsu... Toutes les têtes que j'avais précédemment vues à l'académie passaient dans mon imagination. Toutes, sauf une, celle de Jiraiya, celui qui allait me tomber dessus.
Le nouveau compagnon arriva, plein de terre et les cheveux sales. Il était habillé avec des frusques affreuses.

-"Veuillez m'excuser senseï Ca ne se reproduira plus XD. Je m'étais perdu en cherchant le chien de la voisine ce matin"

-"Senseï ! Demandais-je, ne me dîtes pas que ce casse-pieds est notre coéquipier."

-"Il est vrai que ce n'est pas un garçon extraordinaire en combat, mais je saurais faire de lui un bon ninja, il rattrapera votre niveau."Se contenta de répondre Sarutobi.

Les jours qui suivirent fûrent assez compliqués, parce que le senseï nous demandais de faire des exercices toujours plus idiots et inutiles. Le premier jour, il prit 2 clochettes, et partit dans la forêt. L'objectif était d'arriver à attraper une clochette. Je n'eus aucun mal à attraper cette dernière, car à peine fût-il parti je lançai ma technique d'assimilation du sol. Il me fût facile de réapparaître derrière Sandaime après pour attraper la clochette sans qu'il n'aie soupçonné quoi que ce soit. Cependant, les autres ne semblaient pas si intelligents, particulièrement Jiraiya. Tsunade, elle, utilisait la force brute et colossale dont elle disposait pour briser le sol et déstabiliser Sarutobi. Ce qui réussit, elle attrapa une autre clochette. Jiraiya quand à lui, persuadé qu'il y avait une autre clochette, continuait à essayer d'approcher le senseï avec ses maladroits coups au taïjutsu.Il ne fit pas long feu et fût rapidement attaché au piquet sur le terrain d'entraînement. Sarutobi nous donna un bol de riz à Tsunade et à moi, mais nous avions la consigne de ne JAMAIS en donner à Jiraiya. Je commençais à déguster mon riz quand Tsunade commença à se lècher les babines, ayant déjà terminé son bol.

-"J'AAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIII FAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIMMMMMMMMMMM !!!!!!!!"

Je posai mon regard sur cet incapable qui n'avait rien à manger. Puis je regardai le senseï. Il était trop occupé à manger un peu de sashimi. Je pris le bol de riz que j’engouffrai dans la bouche de Jiraiya, la bouche remplie, il ne pourrait plus parler. Il mâcha ainsi pendant quelques secondes, le temps avant que le senseï se retourne et nous regarde avec un air satisfait.

-" Eh bien ! Je me demandais quand est-ce que vous vous décideriez à le nourrir ^^".
Un ninja ne doit jamais oublier l'esprit d'équipe, et parfois il doit transgresser certaines règles pour le bien de ses coéquipiers. Vous avez réussit la première étape"

A ces mots j’étouffai un rire, cette épreuve était décidément bien ridicule. Je continuais donc à manger ce qui me restait en riz dans mon bol. Mais visiblement, Jiraiya avait décidé de perturber mon repas en décidant de crier pour que je le libère. Ce que je fis aussitôt pour pouvoir enfin finir la nourriture que j'avais bien méritée.

Sarutobi nous renvoya chez nous après cela, et nous étions tellement fatigués par cette première journée d'entraînement que nous rentrâmes et que nous allâmes dormir. Le lendemain, aux premières lueurs du jour, nous étions de nouveau au terrain d'entraînement, en train de regarder Sarutobi avec un air de manque de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:42

Le lendemain, aux premières lueurs du jour, nous étions de nouveau au terrain d'entraînement, en train de regarder Sarutobi avec un air de manque de sommeil. Il nous informait sur le programme qu'il y avait à accomplir pour aujourd'hui. Visiblement, c'était encore une grosse journée et nous allions encore être fatigués.

-"Très bien, aujourd'hui vous allez apprendre à maîtriser votre chakra. Je m'explique. Un ninja doit savoir utiliser son énergie. Il y a l'énergie vitale que l'on appelle aussi énergie physique. Et l'énergie psychique ou spirituelle. Le but de cet exercice est de vous apprendre à "malaxer" votre chakra. C'est à dire que vous devez mélanger ces deux énergies pour n'en former qu'une, ce qui permet l'apprentissage des techniques. Pour celle-ci, vous devez concentrer le chakra malaxé dans vos pieds. Je ne vous en dit pas plus. Bonne chance."

Et l'exercice commença sur le champ. Nous avons prit un kunai chacun et nous sommes montés à l'arbre. Je me concentrais, je voulais maîtriser cette technique du premier coup, mais il était clair que c'était impossible. Je commençais par joindre mes mains, ma position habituelle de concentration. Je pris le kunai en main et je commençais à monter à l'arbre. Mais, sous mes pieds l'écorce de l'arbre se fissura et je fus obligé de me pousser en arrière pour ne pas tomber à la renverse, comme Jiraiya.

**Mmmmh J'y ai mis trop de chakra, il faut que je diminue la dose tout en en mettant assez pour arriver à rester sur le bois...**

Mais avant de retenter ma chance, je regardais comment se débrouillaient les autres. Je vis Jiraiya, il n'en était pas à sa première encoche, comme moi, mais lui avait une bosse énorme au milieu du front. Je ris intérieurement. Je tournais ma tête pour voir Tsunade, mais elle avait disparut. Je me mis à regarder de tous les côtés, quand un cri me tira de mes regards. Elle était déjà en haut de l'arbre, à nous regarder. J'eus alors un sentiment d'infériorité, ce que je ne supportais pas. Je me concentrai fortement et je commençai à monter à l'arbre aussi rapidement que possible, laissant une marque avoisinant les 15 mètres. J'avais compris le système, mais ma dose de chakra était trop puissante, je brisais l'écorce de l'arbre. J'ai donc pris quelques essais pour m'habituer à cette dose qu'il ne fallait pas dépasser. Une fois que j'atteins les bonnes doses à utiliser, j'eus assez de facilité à me mettre à côté de Tsunade, perpendiculaire à l'arbre. Je la regardais dans les yeux, elle, qui ne supportait pas qu'un garçon bafoue son honneur, commença à vouloir se mettre elle aussi dans cette position. Tous els deux côtes à côtes, vous nous regardions mais gardons notre concentration, c'était un test de fierté et d'endurance. Les réserves de chakra de Tsunade se vidèrent très rapidement, en laissant la pauvre jeune femme tomber dans le vide. Si jamais je n'avais pas été là pour la sauver, elle m'aurait évité bien des soucis aujourd'hui. Je redescendis Tsunade, qui, rouge de honte et de colère, partie se calmer sur les bords du terrain d'entraînement. Je regardai Sarutobi, qui semblait ému par les nombreuses tentatives de Jiraiya. Il passait beaucoup de temps à vouloir passer la barre des 5 mètres...

Au bout de quelques bosses, Sarutobi nous fit tous venir.

-"Tsunade, Orochimaru, je suis fier de vous. Vous avez su vous montrer exemplairement forts et braves pour surmonter cet exercice. Mais maintenant, passons à toi Jiraiya.
Jiraiya...Prépare tes affaires, je t'emmène dès demain dans la montagne pour un entraînement spécial...Vous deux, il va falloir vous débrouiller seul. Voici le planning de ces 5 prochaines années pour vous 3 ^^, utilisez-le pour vous entraîner..."

Nous regardâmes Jiraiya qui semblait encore plus idiot que d'habitude.

4 longs mois passèrent, et pendant ce temps, tous les jours nous avions droit à un combat opposant moi et Tsunade. Elle utilisait la force brute, et même si elle se défendait au ninjutsu, il m'était impossible de la battre au Taijutsu. Un seul coup et s'en était fini de moi. Nous enchaînèrent les missions et un beau jour, Jiraiya revint, accompagné de Sandaime.

Ces deux personnages ressemblaient à un père et un fils, tellement les liens qu'ils avaient tissés dans la montagne étaient forts. Un beau ramassis d'inepties tout ça. Jiraiya était devenu très puissant. Il devenait presque aussi fort que moi à la manipulation du chakra. En ce temps-là; nous avions enchaîné différentes missions, de rang C, puis de rang B, puis ensuite de rang A. Seulement, il fallait bien avouer que ces missions étaient complexes pour des jeunes enfants d'à peine 14 ans. Mais c'est cette année là que Sarutobi nous fit le plus confiance...



CHAPITRE 3 : LES INVOCATIONS DES SANNINS


Un jour banal, où nous allions au terrain d'entraînement, Sarutobi nous préparait une surprise. Il était en train de méditer, maintenant le signe du tigre au niveau de son cœur. Quand il nous entendit arriver, il se releva brusquement. Il paraissait gêné d'avoir été interrompu dans sa méditation. Vous nous mîmes tous les 3 en ligne, en regardant le Kage dans les yeux, attendant qu'il se prépare et qu'il nous explique le but de l'exercice d'aujourd'hui. Le jeune Sandaime se releva, et commença à placer habituellement ses mains dans son dos pour nous parler.

-"Le but de l'exercice d'aujourd'hui est de maîtriser votre invocation. Elle doit venir à vous autant que vous viendrez à elle, cependant, il faudra imposer un pacte de sang une fois que vous aurez fait connaissance. Souvenez-vous, vous n'êtes pas le seul à choisir. Sur ce, allongez vous et concentrez vous pour demander à votre animal totem de se présenter à vous, si vous avez réussi, vous le saurez...

Je me mis alors parterre, en laissant les deux autres où ils voulaient, je mis les mains vers le ciel et je me concentrai pendant un moment. Je voulais réussir avant Tsunade, mais un cri horrible me troubla dans ma concentration.


-"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!! UNE LIMAAAAAAAAAAAAAAACE !!!!!"

-"Du calme Tsunade, ce n'est pas dramatique, tu as juste quelques limaces autour de toi..."

-"QUELQUES limaces ?! Je sui envahie de ces sales bêtes !!!"

-"Tsunade, du calme, ça veut tout simplement dire que les limaces sont tes animaux totems, tu peux aller te reposer si tu veux, tu suivras la suite de l'exercice avec les autres."

C'est alors que je recommençai à me stabiliser, me concentrant sur chaque partie de moi. Tout d'un coup, un sentiment tellement agréable me frotta le pied. Je sentis ce doux frisson monter sur moi et je crois même que lorsqu'il atteint mon cou je fus au Walhalla. Je ne pensais plus à rien d'autre qu'à cette merveilleuse sensation. Quand j'ouvris les yeux, j'étais recouvert de dizaines de serpents. C'était tout simplement magique. Je me releva doucement, pour ne pas blesser ces magnifiques bêtes. Je les laissai partir, et je m'avançai vers le senseï. Il ne restait plus que Jiraiya. Au but de quelques minutes, des crapauds se précipitèrent sur lui. Ils étaient terriblement beaux, même pour des batraciens, tout comme les limaces, il fallait bien le reconnaître.
Nous nous assaillîmes en tailleur devant l'Hokage actuel, qui allait nous expliquer la suite.


-"Maintenant que vous savez chacun qui est votre animal totem, vous allez apprendre à l'invoquer. C'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y parrait. Vous devez essayer de prouver votre valeur à votre animal totem tout d'abord. Le convaincre de se laisser influer un pacte de sang. Une fois que c'est fait, il faudra que vous utilisiez votre chakra. Vous vous ferez saigner en vous mordant le pouce et vous disperserez un peu de sang n'importe où après avoir composé des signes que je vais vous montrer. Concentrez vous et posez votre main au sol. Si vous vous êtes suffisamment concentré, la créature de votre choix dans la famille de votre animal totem apparaîtra... Bonne chance !"

J'attendis quelques minutes, le temps que le senseï nous montre sa propre invocation. Un immense signe apparût devant nous. Il s'appelait Enma. Sur ce, nous sommes partis chacun dans notre coin. Je fixais le serpent pendant un temps que j'avais oublié. Au bout d'un quart d'heure de face à face, il cracha un formidable rouleau sur lequel était marqué "nom, âge de départ, signature". J'inscrivis donc sur le parchemin, de même que mon âge et je me mordis le pouce pour pouvoir faire une trace sur le parchemin, scellant ainsi mon sang. Tsunade réussit quelque temps après à faire de même, pareil pour Jiraiya, toujours le dernier, mais beaucoup moins lent qu'avant...
Nous avions tout les 3 notre pacte, mais il restait le plus dur : Réussir à invoquer notre animal. Je composai les signes, comme l'avait dit sensei Sarutobi. Mais quand le nuage de fumée se dissipa, malgré mon taux de concentration, il n'y avait sur le sol qu'un œuf de serpent. Je le pris en main, décidant de faire naître cette créature. Elle serait comme un animal de compagnie.

Pour la deuxième tentative, je me concentrai encore plus, ne laissant aucune partie de mon esprit libre, je décidai de tout donner pour réussir cette technique qui par ailleurs semblait assez simple. Je composais les signes pendant que mon cerveau essayait de concentrer un maximum de chakra. Cette fois-ci, un serpent de taille normale apparut. Ce n'était pas mal, mais je voulais plus. Je ne m'arrêtai pas et j'enchainais les invocations, jusqu'à enfin accéder à un résultat satisfaisant. Je réussis à invoquer un serpent de 20 mètres. Il était magnifique. Je ne pus m'empêcher de monter dessus et d'aller dans la forêt avec. Ce fut le plus beau moment de ma vie. Quand je revins et que je vis que les deux autres avaient réussit à invoquer une grenouille et une limace de 20 mètres, j'eus un moment de sentiment d'infériorité. Mais, tellement ravi de cette promenade, je passais l'éponge.

Les invocations étaient terminées. Nous y arrivions parfaitement. Dans l'année qui suivit, chacun réussit à invoquer le dieu de sa catégorie, Manda, Gama Bunta ou Katsuyu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:43

CHAPITRE 4 : LE DESTIN JOUE DES TOURS


Peu à peu je prenais le titre de Sensei, l'âge avait fait de nous 3 des juunins spéciaux. J'eus plusieurs élèves, mais je me souviens parfaitement d'une seule : Anko Mitarashi. Elle était très forte pour son âge, donc, grâce à un jutsu que j'avais mis au point, je lui apposa sur l'omoplate un sceau de ma composition qui lui permettait d'augmenter sa puissance. Il était prévu qu'elle devienne une de mes plus puissantes élèves, mais après lui avoir appris beaucoup de choses, son apprentissage stagna. Etant alors trop faible pour moi, je l'ai laissée de côté. Sarutobi était maintenant plus vieux. Nous avions tous atteint les 20 ans et les missions n'arrêtaient pas de s'enchaîner. Nous étions au top de notre forme. Tout allait pour le mieux, sauf que Sandaime s'était mit en tête de me nommer nouveau Kage. Moi, l'envie était présente. Cette année là tomba parfaitement au moment de la mort de mes parents. Ils étaient chez moi, quand je rentrais des entraînements, je retrouvais ma mère allongée sur le canapé, elle était souffrante d'une terrible maladie. Quand à mon père, il lui passait sans relâche un torchon humide sur le visage. Je voyais cette scène affreuse, je l'aimais et la voir souffrir était vraiment horrible. Un jour où mon père s'absenta, je me mis à ses côtés, elle me parla. Ce furent ses dernières paroles. Elles me dit que je devais m'accrocher à la vie, et fuir la mort. Je...J'ai pleuré à ces paroles. Je souffrais déjà pour ce que j'allais faire. Je pris un kunai et je lui transperçai la gorge. Une gerbe de sang gicla sur mon visage, elle coulait en même temps que mes larmes. J'étais devenu un meurtrier, je devais soulager ma mère. Ensuite, je quittai la maison pour ne pas avoir affaire à mon père qui ne me retrouva jamais, comme j'errais dans le village, il décida de garder ça pour lui, après tout, il n'était pas du village et le fait qu'il soit rentré aurait sucité la panique. Ensuite, ce fut la guerre, elle durait déjà depuis plusieurs années et il fallait maintenant y participer. Alors avec mes coéquipiers nous enchaînions les champs de bataille. Aucun autre n'était capable de tuer leurs adversaires et se contentaient de les assomer, Tsunade la première, mais moi je commençais à y prendre goût c'était terriblement excitant. Mais je commençais à grandir, je me devais impérativement de respecter les dernières paroles de ma mère. Il me fallait fuir la mort, je devais atteindre une puissance encore jamais égalée. Il fallait que je devienne l'égal d'un dieu ! Alors quand les autres ninjas étaient partis, j'invoquais des serpents qui transportaient les cadavres ennemis dans mon laboratoire. Je les ouvrais, pour voir comment le corps humain marchait, il fallait que je trouve le système d'immortalité. Mais très rapidement, les corps que j'avais récolté sur les champs de batailles furent déjà sacrifiés pour la science, la guerre touchait à sa fin. Alors je me mis à capturer des faibles ninjas dans le village. Je me rapprochais chaque fois un peu plus de mon but. Je venais de finir le dernier rituel nécessaire quand j'entendis la voix de Sandaime dans mon dos. Je me retournai brusquement. Enma était là, les gardes ANBU aussi. Tout le monde me craignait. Je n'eus aucun mal à les détruire, tellement j'avais développé de Jutsus interdits. Je ne pouvais pas perdre devant ces imbéciles. Seulement, ce jour-là j'avais encore trop de respect pour tuer mon maître, malheureusement. Mais cela dit, je désertai le village, devenant un criminel de rang S.
Il faut dire que quand on n'a rien à faire, le temps est long. Particulièrement 10 ans, à attendre l'action. Je n'arrivais pas à tuer tous les ninjas que le village envoyait. J'étais obligé de me cacher sans cesse. Ce fus long et éprouvant. Mais un beau jour, la chance tourna et je pus exterminer tous les ninjas envoyés par Konoha.

Je ne tardai pas à me faire contacter par l'Akatsuki. Cette organisation m'intéressait au plus haut point. Ici, j'étais en sécurité, car Konoha restait à mes trousses. Le temps de créer de nouvelles techniques, je restai à l'Akatsuki, à travailler pour eux. Les missions s'enchaînaient. L'objectif de cette organisation, la "lune rouge" était de récupérer tous les bijuus. Mais même les membres ignoraient pourquoi le chef s'était fixé cet objectif. Pourtant, cela m'arrangeais bien, puisque la réserve impressionnante d'un bijuu serait sûrement très utile pour mes prochains exploits. Toutes les missions m'étaient utiles, parce que le jutsu d'immortalité exigeait un changement de corps tous les 3 ans. C'était dur, mais étant donné que les cadavres se faisaient abondant, je réussis toujours à trouver un réceptacle quand le jour était venu. Je me souviens d'une mission particulièrement marquante. En ce temps là, les bijuus se faisaient rares et il fallait avant tout les repérer. Cette mission se déroulait dans le pays de la pluie, dans le village caché de la pluie plus exactement. Elle consistait à pourchasser un ninja qui possédait des renseignements sur Nibi, le bijuu des ténèbres. Je faisais équipe avec un dénommé Sasori, un marionnettiste. Nous partîmes tous les deux, au lever du soleil. Je commençais à sentir de terribles contractions. Je souffrais horriblement, sans que cela s'arrête. Je commençais à me sentir mal depuis quelques jours, la situation était d'urgence. Si je n'arrivais pas à changer de corps avant la nuit, je serais mort. Je sentis alors la peur monter en moi. Aux alentours de midi, nous étions enfin au village. Même si je privilégiait ma survie, Sasori lui, privilégiait la mission. Nous devions impérativement trouver ce ninja. Le temps passait vite, mais toujours aucun signe du ninja. Je décidai donc de partir à toute vitesse trouver un corps, c'était plus que nécessaire. Je me suis enfoncé dans une ruelle, et à quelques mètres, je trouvai le corps d'une jeune fille. Le sentiment de la mort ne me fit pas hésiter, je la pris dans mon genjutsu. Une fois mon nouveau corps atteint, je rejoignis Sasori. Nous avons continué la mission comme prévu. Mais un seul inconvénient survenu. En effet, l'Amekage était dans la salle où se trouvait le ninja et ne tarda pas à se montrer. Il sortit d'un des coins de la salle, le regard pointé dans ma direction.

-"Orochimaru, ça faisait longtemps que je ne t'avais pas vu..."

-"Espèce de vieillard incapable ! C'est vous qui avez interdit à Sarutobi de devenir Hokage ! Vous allez me payer cet affront !"

-"Du calme Orochimaru, n'oublie pas que tu es dans mon village et que tous les ninjas présents sont à mon service."

-"Alors ils périront avec vous !"

Je composai alors un signe. Je sentis mon cou s'allonger, la colère était forte, je mordis le cou de l'Amekage. Il cria de douleur, pendant que je retirais mes dents de son cou. Mon cou revint à la normale. Pendant qu'il sentait la douleur l'envahir, il me lança un kunaï. Je sortis un kunai pour parer son projectile et je fonçai sur lui pour lui donner un coup au visage. Il fit un pas un pas en arrière. Je sautai avec une grande agilité pour lui trancher le coup, me rappelant du dégout que j'avais lorsqu'on me refusa au titre de Kage. Mais une sorte de longue queue de métal me barrait la route. C'était celle de Sasori. Je me ravisai donc, jurant ma vengeance au Kage, avant de partir dans l'ombre, sans susciter l'alerte. Nous rentrâmes à l'Akatsuki, avec les informations. Seulement, mon acte avait enfreint les règles de l'Akatsuki et Sasori, qui ne m'aimait pas, fit un rapport au chef...


CHAPITRE 5 : LA FIN N'EST PAS LA MÊME POUR TOUS


Sasori avait persuadé le chef de m'expulser de l'Akatsuki. Le chef était un peu réticent à cette idée. Il est vrai que ma puissance était sollicitée souvent et j'allais bientôt monter en grade. Cependant, mon infraction fit basculer la déscision du chef qui ordonna le combat justicier pour décider. A l'Akatsuki le combat justicier est un affrontement entre le coupable d'une infraction et un membre qui se porte volontaire. Je me plaçai donc vers les 8 autres membres, les regardants droits dans les yeux. Il pleuvait cette nuit là, l'affrontement se passerait dehors, devant la grotte.

-"Alors...Personne n'a le cran de m'affronter ? Ne mentez pas, vous ne m'avez jamais apprécié, tout ça parce que je suis plus puissant que vous ! Alors vous avez peur ?! C'est ça ?!"

-" Orochimaru...Nous allons voir si j'ai peur de toi. Il est vrai que je ne t'ai jamais aimé. Suis moi dehors, tu partiras bientôt..."

Ce personnage était un Uchiwa, Itachi Uchiwa. Je connaissais la puissance dite légendaire de ce clan. Je me suis donc placé face à lui, en le regardant dans les yeux. J'eus un sourire, ce combat était gagné d'avance. Je fonçai vers lui à toute vitesse, pendant que je lançais ma technique de transformation des membres pour faire venir un immense serpent à la place de mon bras droit, Itachi me regardait fixement, avec ses yeux pourprés de l'éclat du sharingan par une nuit de tempête. Quand mon bras vint se fracasser contre son visage, il partit en éclat, des dizaines de corbeaux rougeâtres s'envolèrent sous mes yeux. J'eus une stupéfaction, cette technique était impressionnante. Je reculai d'un pas rapide, mais les corbeaux se transformèrent très vite en shurikens qui me foncèrent dessus. J'eus très mal, ne m'attendant pas du tout à ça. Je savais que c'était du genjutsu, mais, incapable de le contrer, j'attendis en souffrant que l'illusion se dissipe. Tout d'un coup, je vis à nouveau Itachi. J'envoyai mon bras droit directement lui arracher la tête, il avait osé me toucher. Le serpent serra très fort le cou d'Itachi. Il sentit la douleur, j'étais certain que c'était le vrai. Une gerbe de sang gicla. Je sentais son pouls. Puis tout d'un coup, le serpent se mit à brûler. Mais ces flammes n'étaient pas ordinaires, c'était des flammes noires. Je créai donc un Hebi Bushin pour remplacer mon corps. J'eus à peine le temps de me substituer, les flammes dévorèrent mon clone, désormais à mon ancienne place. Je décidai donc de profiter de cette faille pour réattaquer Itachi. Mais au moment où je fis sortir un serpent de ma bouche pour attaquer le jeune Uchiwa, les flammes noires se propagèrent vers moi. Je n'eus pas d'autres choix que de sauter vers un arbre autour de la grotte. Mais très rapidement, les flammes m'entourèrent, en laissant Itachi seul, l'œil gauche en sang. Je ne pus faire autrement que de descendre et d'utiliser la technique d'assimilation du sol. Itachi tomba à terre, je l'entendis. Quand je me relevai, j'allais abattre mon poing sur son visage quand il se releva et me regarda. Ses yeux avaient changés. Je ne m'attendais pas à ça. Je fus torturé dans un monde étrange. Le temps passait terriblement lentement. Je souffrais le martyre. Quand je pus m'apercevoir que c'était encore un genjutsu, je crachai une gerbe de sang sur le sol, avant de tomber par terre. J'avais perdu. Itachi me regarda d'un air supérieur. Je levai les yeux vers lui.

-"Je ne doute pas du fait que tu sois fort Orochimaru, mais les faits parlent d'eux mêmes, tu as perdu !"

-"Je te détruirai Uchiwa Itachi ! Compte là-dessus !"

Au moment où je voulus me relever, un kunai fonça vers moi. Je l'esquivais avant de m'enfoncer dans les bois, pour éviter ma mort. J'étais fou de rage à l'idée d'avoir perdu. Mais je préférais survivre, pour par la suite me venger d'Itachi. Il allait mourir.


CHAPITRE 6 : L'EPEE DE KUSANAGI


J'errais dans la forêt depuis plusieurs jours, fuyant les Aktasukiens qui ne tarderaient pas à me retrouver. Je les avais déjà évités 2 fois mais la chance ne serait sûrement pas toujours au rendez-vous. C'est alors que j'arrivai dans un village. Je me précipitai à l'intérieur. Je fus accueilli par une famille qui ignorait tout de moi, probablement à cause de la robe et la bague de l'Akatsuki que j'avais laissé dans les bois. Cette famille m'informa qu'il y avait un temple par ici, et qu'il était sublime au lever du soleil, car à ce que l'on disait, l'épée légendaire de Kusanagi qui se trouvait sur le toit du temple reflétait le soleil et laissait une lueur rougeâtre sur tout le temple. A ces mots, mes oreilles furent horriblement titillées. Je sortis en furie de la maison, après avoir répandu sur le bois du manoir le sang de toute la famille. Je décidai de monter le mont Kusanagi aussi vite que possible. La route était horriblement dure, d'autant plus que la pente ne présentait aucun escalier. J'atteignis enfin le temple après plusieurs heures. Je décidais d'entrer. A l'intérieur, tout était magnifique, les murs et les colonnes de bois, tout était taillé de façon exceptionnelle. Mais je n'étais pas venu pour regarder le temple. J'utilisai ma technique de fuuton, Daitoppa pour pouvoir détruire le temple rapidement. Les fondations s'écroulèrent et l'épée légendaire me fût enfin montrée. Elle reflétait bien le soleil. Je ne pus m'empêcher de courir à toute vitesse pour m'en emparer. Dès le moment où je la pris en main, il se passa au même moment plusieurs événements étranges. Les murs se mirent à trembler de tous les côtés, comme si le fait d'avoir récupéré l'épée avait détruit le temple. Les statues qui étaient posées contre les murs s'animèrent et me regardèrent fixement, avec une arme en main. Puis, Sasori, mon ancien partenaire surgit dans le fond du temple. Je n'avais pas le choix, je devais fuir, une fois de plus.

-"Je m'occuperai aussi de toi quand j'aurai récupéré assez de puissance Sasori ! Tu ne perds rien pour attendre misérable membre d'Akatsuki. Tu n'es même pas un ninja !"

Et je sortis par le toit avant de m'enfoncer une fois de plus dans la forêt, détenteur de l'épée de Kusanagi ! Enfin ! Je fus tellement heureux. Je ne pouvais même plus la garder dans mes mains. Alors, pour la cacher mais la garder toujours en sécurité, je décidai de l'avaler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:43

CHAPITRE 7 : UN NOUVEAU DEPART


Dès lors, je me retrouvais de nouveau seul, abandonné de tous et toutes, traqué de toutes parts. J'avais à présent suffisamment de puissance pour anéantir tout le monde avec l'épée de Kusanagi, mais je devais surtout trouver un coin sécurisé. Je ne trouvai rien de mieux que l'aide de Manda pour construire un village. Grâce à lui, le village souterrain prit vite forme, me créant ainsi un lieu neutre dans le pays du riz. Ce village était certes inhabité, mais il était mien. Je prenais désormais le poste d'Otokage. J'avais de nouveaux arrivants chaque jour.
C'est dans ces années-là que je rencontrais Kabuto. Je me souviens parfaitement de cette rencontre...

J'étais en mission avec un élève, nous devions nous rendre dans la vallée de la fin, c'était là que se trouvait notre lieu de mission. Mais, au moment de traverser la cascade, nous vîmes sur la statue du fondateur de Konoha un homme, d'une vingtaine d'années selon moi. Il avait les cheveux gris et portait de grosses lunettes rondes. Il semblait nous attendre, adossé à la statue. Intrigué, et néanmoins désireux de meurtre, je m'approchai de lui et je commençai à composer les signes pour faire apparaître un clone serpent. Le jeune homme m'arrêta juste avec une parole.

-"Ca ne servira pas à grand chose de vouloir créer un clone, puisque mon scalpel de chakra aura rapidement l'avantage."

-"Hmmm ! Tu es donc un ninja médecin...Qui es-tu au juste ?"

-"Je suis juste Yakushi Kabuto, c'est tout ce que tu as besoin de savoir, je suis un ninja médecin comme tu l'as dit effectivement. Mais ne croies pas que je ne sais rien faire d'autre. Tu serais bien surpris si un combat nous opposais."

Ce garçon me plaisait, il était certain d'être le meilleur. C'est ce qui me fit le choisir en tant que bras droit. Quand nous partîmes vers le lieu de mission, je lui laissais juste un parchemin contenant le lieu d'Oto. Quelques jours plus tard, il arriva, et je le nomma comme bras droit. Il était parfait dans cette tâche, désormais en ayant accepté mon offre, il trahissait le village de Konoha. Mais je ne voulais pas le prendre comme nouveau successeur, car après une longue discussion, il m'avoua qu'il comprenait mon but. Une seule personne digne de confiance. Même si je savais qu'il jouait l'agent double. Un garçon aussi intelligent devait forcement arriver à se débrouiller de par lui même dans ce grande monde. Et pour ça, il était nécessaire de gagner de tous les côtés. Seulement, je suis sûr qu'il ne s'attendait pas à devenir bras droit d'une personne aussi clairvoyante que moi. J'avais dors et déjà déjoué son jeu : Il donnait des informations sur Oto à l'Akatsuki. Ce n'était pas mon nouveau corps, pourtant, il fallait que j'en trouve un...
Heureusement, quelques années plus tard, je rencontrai un garçon épatant. Il s'agissait d'un Kaguya, un garçon qui se servait de ses propres os pour attaquer. C'était très impressionnant, il était presque imbattable. Etant donné que j'avais besoin d'une grande puissance comme celle-là, je le nommai fondateur des 5 du son. C'était une unité d'élite, composée uniquement de mes meilleurs ninjas. Il était leur leader, seulement, même avec mes meilleurs éléments, ils n'étaient pas encore assez puissants. Je leur apposa donc le sceau maudit. Une sorte de bénédiction du maître Otokage pour pouvoir augmenter leur force en un instant. Ils mirent du temps à le maîtriser, mais une fois que le processus avait suivit son cours, ils étaient infiniment plus puissants. Je leur apprit beaucoup de techniques, très utiles en terrain. Tous excellaient dans leur domaine, mais personne n'arrivait à égaler Kimimaro. C'était dans mon esprit mon nouveau réceptacle. Mais j'appris bien vite qu'il était atteint d'une maladie incurable, qui le condamnait à mourir prématurément. C'était donc fini pour mes espoirs de le faire devenir mon nouveau corps. Je fus déçu, mais il ne fallait pas se laisser abattre, je lançai mes recherches d'un nouveau corps. C'est alors que les idées me virent en tête. Il fallait impérativement maîtriser le sharingan pour arriver à mon objectif. Il fallait donc que j'arrive à capturer un Uchiwa. Mes activités en tant que Kage me permirent de voir tous les dossiers des différents villages. Je commençais par les villages tels que Kusa, Taki ou encore Ame, les villages les moins connus, pour finir par les 3 principaux villages ninjas. Rien dans Suna ni Kiri, mais Konoha présentait un Uchiwa : Sasuke Uchiwa. Je ris donc à l'idée de mon futur plan. Je devais attaquer Konoha, et ensuite capturer le jeune Uchiwa. Je commençais donc par rechercher les alliés potentiels, après tout, le passage de force aurait été plus amusant, mais il faut bien dire ce qui est : La force constante n'est que pour ceux qui n'ont pas un grand objectif dans la vie, à part le combat, c'est à dire les idiots.

Je décidai donc de prendre le contrôle d'un des villages cachés, en en étant le Kage, je pourrais passer inaperçu dans l'examen chunnin qui devait avoir lieu dans quelques semaines. Une fois à l'intérieur de la ville, les ninjas d'Oto feraient un ravage, j'enverrais une invocation pendant que Kabuto endormirait les ninjas des autres villages. Et surtout...Je prendrais ma revanche sur Sarutobi. Ensuite, il ne me restait plus qu'à capturer Sasuke et le ramener à Oto, pour en faire le nouveau réceptacle qu'il me fallait. Tout était réglé, mais le plus dur restait à faire : Réussir à mettre le Kage d'un village de mon côté. Je fis mon choix en fonction des ninjas dont disposaient les villages. Je vis là un phénomène incroyable : Sabakku no Gaara. Il possédait la faculté de manipuler le sable à volonté. J'y voyais là un intérêt considérable pour l'attaque de Konoha. Je sortis donc du village, accompagné de Kabuto pour pouvoir infiltrer le pays du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:44

CHAPITRE 8 : INFILTRATION AU PAYS DU SABLE

C'est alors, qu'accompagné de Kabuto et de Kimimaro, je pris la route vers le village caché du sable. La route était longue, il fallait traverser le désert, ce qui n'était pas de tout repos. Le trajet durait plus d'une journée et nous furent même obligés de nous arrêter en chemin, à cause du soleil. Mais grâce aux soins de Kabuto, nous atteignirent le village sans encombre, même si notre visage exprimait plutôt la fatigue. La nuit venait de tomber, c'était le moment idéal pour nous infiltrer. Kabuto passa en éclaireur, il traversa les murs qu'il avait découpés avec son scalpel de chakra, et avança lentement dans l'ombre pour se cacher derrière une maison. Il me fit signe de venir. J'avançai dans le trou qu'avait fait Kabuto dans le bois et je le rejoignis, sans pour autant me préoccuper des gardes aux alentour. Puis ce fut au tour de Kimimaro, il rentra avec une grande agilité, en sautant pour finalement rouler sur le sol. L'infiltration était un franc succès. Quand notre compagnie avança vers le palais du Kage, les ninjas se faisaient de plus en plus abondants dans les rues. Il était impossible de passer sans tuer les gardes, ou sans se faire repérer. Kimimaro lança alors puissamment ses phalanges pour tuer les gardes dans la rue en un seul coup. A présent effondrés sur le sol, Kimimaro avança dans la ruelle sombre. Sa silhouette à peine visible, il nous chuchota :

"Orochimaru-sama, partez avec Kabuto, je reste ici pour protéger vos arrières. Bonne chance."

Puis il s'enfonça alors totalement dans l'ombre de la ville. Kabuto passa toujours en éclaireur, jusqu'au palais du Kage. nous étions arrivé.

-"Reste en bas Kabuto, je monte pour ordonner au Kazekage de s'allier à Oto."

-"Bien Orochimaru-sama"

Je montai alors les larges marches de pierre qui étaient dans le temple du Kazekage. Une fois arrivé en haut du château, je cherchais le lit du Kazekage pour le menacer dans son sommeil. Mais je le trouvai sur le balcon, regardant le soleil se lever, un calme impartial était dans son esprit.

-"Je t'attendais Orochimaru"

-"Vous attendiez donc votre mort avec un tel calme ?"

-"Oui...Vois-tu je sais pourquoi tu vas me tuer...Tu vas me tuer parce que tu sais très bien que je ne t'aiderai jamais dans tes projets sinistres...Je ne sais pas ce que tu prévois mais la réponse est non. Ton esprit est perverti par l'ambition de devenir un dieu Orochimaru, tu n'atteindras jamais ton projet..."

-"Espèce de vieux fou ! Vous et Sarutobi êtes les mêmes ! Vous croyez certainement faire le poids face à moi ?! Vous êtes un incapable, comme tous les autres kages à part moi ! C'est votre esprit qui est perverti par le désir de me tuer ! Je vais rapidement mettre fin à cela. Dites adieu à la vie et profiter du temps qu'il vous reste à vivre pour vous remettre en question !"

-"Non...Tu ne crois pas que je vais accueillir la mort à bras ouverts ? Ce serait bien pitoyable pour un Kage. Je suis responsable de ce village. Alors je ne me laisserai pas anéantir aussi facilement !"

Il ne dit plus un mot supplémentaire après ça. Il se contenta de prendre un long bâton qui était sur le bord du balcon. Il se tourna vers moi. Lui aussi avait le visage rongé par l'âge. Il prit son bâton en main, j'ai vite compris qu'il voulait un duel à l'arme blanche. Je fis sortir un serpent de ma bouche. Ce serpent cracha l'épée de Kusanagi. Je la pris bien en main et j'attendis l'attaque du Kazekage. J'écartai juste les mains de mon corps, pour montrer que c'était à lui d'attaquer. Il fonça vers moi dans un cri, maniant son grand bâton avec une force et une rapidité impressionnante. Il m'asséna une pluie de coups que j'eus à peine le temps de parer avant de sauter derrière moi pour m'attaquer par derrière. Je fis un saut sur un mur devant moi pour éviter le coup. Après quoi, je bondis sur le vieil homme, Kusanagi pointée vers son thorax. Il fit un pas sur le côté et interpella mon attaque avec son bâton. J'eus un moment d'hésitation, puis je décidai de tricher. Je bloquai son bâton d'un geste fourbe, puis, en le regardant dans les yeux, je lui posa la dernière question de son existence.

-"Comment as-tu su que j'étais dans ton village ?"

-"Humpf ! Comme d'habitude ton sentiment de supériorité t'a trahi mon brave Orochimaru. Tu as toujours voulu cacher le fait que tu te sentais supérieur, mais moi j'ai toujours vu clair dans ton jeu, tu es arrivé trop franc, je t'ai vu de mon balcon..."

-"C'est donc ça le formidable instinct des Kages ? Regarder son village en robe de chambre avec une tasse de chocolat chaud ? Vous ne valez pas un clou !"

Puis je tournai sur moi-même pour le frapper au visage quand la prise le libéra. Je me retrouvais à quelques pas de lui. C'est alors que mon bras non-armé se pointa vers le vieil homme. De là, 5 serpents se dirigèrent à toute vitesse vers la gorge du Kazekage. Le choc fut violent et étant devant son balcon, Le Kazekage se retrouva expulsé dans le vide, il tomba de son château pour atterrir dans une zone non habitée où le sable était roi. Je n'en démordais pas et je sautai moi aussi dans le vide, Kusanagi pointée directement sur le corps inanimé du Kage. Quand je le transperçai de mon arme, je m'aperçut que son corps fondit en une motte de terre. Le vrai Kazekage se trouvait derrière moi. Je me tournai aussi rapidement que possible et je pointai mon arme. Le vieil homme fut embroché. Il s'effondra lentement sur le sol quand Kimimaro et Kabuto virent me rejoindre.

Kimimaro cracha une gerbe de sang, il ne lui restait que quelques mois à vivre. Je pris alors les vêtements du Kazekage et je repartis pour le village du son en compagnie des 2 autres ninjas. Kabuto devait soigner Kimimaro.



[A PARTIR DE LA LE MANGA COMMENCE, JE LAISSE DONC LA PARTIE VUE ET LUE DE COTE]



Orochimaru ressentit une puissante sensation de soulagement. Il se leva de son fauteuil, et regarda de son bureau le ciel. Le jour était levé. Il prit les quelques parchemins qu'il avait écrit et, sentant qu'il était dommage de les jeter, les rangea dans un tirroir qu'il ferma à clef. La bougie venait de cracher sa dernière bouffée de cire, elle s'éteind en silence. L'Otokage dût sortir, il était l'heure de l'entraînement de ses ninjas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
tsuchikage
tsuchikage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 312
Age : 25
Ou peut on te trouver? : La ou vous voyez des explosions
Technique Favorite : C4 Kakura ( Une de mes plus belle oeuvre)

Date d'inscription : 20/02/2008

Fiche ninja
expérience:
40/100  (40/100)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 12:56

Oulala, à l'origine l'histoire c'est 10 ligne minimum pour raconté l'histoire du personnage et après le test RP. Franchement, je suis bluffé, tu à réuni les deux et en plus tu nous écris un roman.
Si tu tien comme sa en Rp et bien dis donc c'est qu'on va s'amuser avec toi.
Rien à dire, c'est parfait.
Une seul chose: n'écris pas en marron tout le long: sa fatigue les yeux car sur fond bleu sa se voi pas tellement mais sa se n'est rien.
Tu es validé sur le champ !!

_________________
L'art est la beauté du moment ou tout vole en éclats, il est éphemère.
Tout se qui explose est une oeuvre a part entière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaru
otokage
otokage
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 18/10/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 13:42

Merci bien ! ^^ Je pourrais avoir le pseudo "Orochimaru" svp ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konan
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 58
Date d'inscription : 20/06/2008

Fiche ninja
expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 14:49

ようこそ 楽しんで下さいわ   Youkoso tanoshinde kudasai wa ! Bienvenue et amuses toi bien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hachibi
raikage
raikage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 364
Age : 24
Ou peut on te trouver? : la ou tu ne peux l'imaginer
Date d'inscription : 30/12/2007

Fiche ninja
expérience:
18/100  (18/100)
Vie:
4000/4000  (4000/4000)
Chakra:
4000/4000  (4000/4000)

MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   Sam 18 Oct - 15:48

bienvenu a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Serpounet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Serpounet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Shippuden :: Préface RP :: Presentation-
Sauter vers: